Bienvenue | Espace membre | Connexion/Deconnexion

Concert Flûtes Traverso et Sacqueboutes avec le CRD

Affiche concert rosieres 28 04 18Samedi  28 avril à 20h30 Concert avec les Flûtes Traverso et les Sacqueboutes du Conservatoire Régional de Dijon, Grande salle de réception du Château de Rosières à Saint Seine sur Vingeanne.

L’idée artistique de cette soirée est de proposer une fresque musicale et historique qui aurait pu être entendue dans ce château de Rosières, au cours des 17ème et 18ème siècles. Le répertoire joué associera des instruments anciens — principalement sacqueboutes et flûtes traverso au répertoire chanté. Dans ce projet inédit monté au sein du département de musique ancienne du CRR de Dijon, Magali Marie, professeur de Flûte traverso a associé ses collègues Jean Michel Weber pour la sacqueboute et Roselyne Allouche professeur de chant. « L’Ecole des 3 Arts » se produira avec deux ensembles à vent dirigés par Anthony Salom et son ensemble à cordes dirigé par Greta Valkauskaite.

La sacqueboute est un instrument de musique à vent, ancêtre du trombone.
Le terme sacqueboute date du XVe siècle et vient de la contraction des verbes de l’ancien français sacquer et bouter signifiant respectivement tirer et pousser. 
Sa perce (la taille intérieure du tube) est plus petite que celle du trombone actuel. Le pavillon est peu évasé et s'agrandit au fil du temps, jusqu'à devenir le trombone actuel. Cet instrument, dont on a retrouvé des gravures dès le XVe siècle en est très proche, ayant la même forme et fonctionnant sur le même principe. 
Son répertoire s'étend de la musique médiévale jusqu'à son apogée à Venise au siècle d'or. La sacqueboute est un des instruments incontournables de la Renaissance et des débuts du style baroque dans l'Europe entière. 

La flûte traversière baroque, dite traverso, est une flûte connue en Angleterre et en Allemagne dès la fin du XVIIe siècle.
Plusieurs musiciens de l'époque, dont Johann Joachim Quantz compositeur baroque et professeur de flûte du roi Frédéric II de Prusse, se sont spécialisés dans ce type de flûte et ont apporté des améliorations à cet instrument, qui allait par la suite être supplanté par la flûte traversière telle que nous la connaissons aujourd'hui. 

Le château de Rosières est un manoir fortifié inscrit aux monuments historiques.
Dès le XIe siècle, le nom de Rosières apparaît dans différentes chartes. Il désigne alors une "grange", un domaine d'exploitation rurale attaché à une seigneurie. Le fief de Rosières aurait été concédé en 1321 à la première famille porteuse du nom de Saint-Seine par Eudes IV, duc de Bourgogne. Au XVe siècle, pour faire face aux dangers que représentent les guerres incessantes qui ravagent la contrée, le manoir est fortifié. Le château est finalement acheté en 1980 par la famille Bergerot qui y propose chambres et table d’hôtes.

Places gratuites et limitées, réservation auprès de la Communauté de Communes à partir du 10 avril au 03 80 36 53 51 ou s.martenot@mfcc.fr.

 

 

 

Château de Rosières Saint-Seine sur Vingeanne